Diamond Platnumz accusé d’avoir placé plusieurs drapeaux des États confédérés d’Amérique dans son clip Gidi

L’artiste Tanzanien Diamond Platnumz est dans la tourmante pour avoir placé plusieurs drapeaux d’un mouvement suprémaciste blanc dans son clip Gidi, sorti le 19 février dernier.

Dans ce clip, la star du Bongo Flava se présente en cowboy dans un bar, comme dans un farwest. Il est vite rejoint par une danseuse dans une chanson au style afrobeat. Mais très vite, le malaise se ressent par certains observateurs avec l’apparition des drapeaux des confédérations d’Etats américains, lorsque l’artiste veut faire comme à l’ancien temps au Texas.

La controverse à propos du drapeau des États confédérés d’Amérique

Dans le clip de Diamond Platnumz, il s’agit du drapeau de l’Etat de la Géorgie utilisée en 1956. Cet Etat soutenait la ségrégation raciale et célébrait l’héritage historique de l’ancienne Confédération. Aussi appelé le Dixie Flag, ce drapeau a été abandonné le 24 janvier 2001.

Souvent coupé dans le clip, ce drapeau se voit plus clairement sur les photos du tournage postées par l’artiste sur son compte instagram.

whatsapp image 2022 02 24 at 1.11.57 pm 1
Capture d’écran instagram de Diamond Platnumz

Partager la publication