Deplick Pomba à Robinio Mundibu : « Les gens envoyaient certaines personnes pour m’insulter à la télé disant que je suis devenu vendeur des poisons en Côte d’Ivoire, mais le jour ou un chroniqueur a fait sortir cette image, fallait-il que m’attaque à lui ? »

L’incident qui s’est récemment produit sur le plateau de l’émission « HD Elengi » de Congo web TV entre le chroniqueur Joe Star et l’artiste musicien Robinio Mundibu où ce dernier avait juré de ne plus répondre à une invitation de cette entreprise médiatique pour avoir été humilié par le fait qu’on lui ait montré une vidéo de Fabregas et Chomi son animateur depuis les Etats-Unis entrain de lui faire un clin d’œil.

Au cours de son entretien avec Joe Star sur la même émission, l’interprète de la chanson « Hymne Nationale » tirée de son tout premier album « Ouverture » est monté au créneau pour recadrer son collègue El Generalissimo pour avoir dénigré le chroniqueur Joe Star sur un incident qui ne mérite pas une telle prise de position.

« Il y a quelques temps dans le passé les gens envoyaient certaines personnes pour m’insulter à la télé et ils disaient que je suis devenu vendeur des poison en Côte d’Ivoire. Mais le jour où un chroniqueur a fait sortir cette image, est-ce qu’il fallait que je m’attaque à lui ? Non ! Et d’ailleurs Celeo Scram sait très bien ce que je suis en train de dire puisque lui également a été insulté comme pas possible, mais jamais quand on lui montre une image quelconque de son passé, il va se décider de donner le dos à un média », explique-t-il

L’auteur du tire « Bolos » interpelle ses collègues d’avoir de la considération envers les professionnels des médias qui vendent mieux leurs œuvres au monde.

Hervé Kabwatila

Partager la publication