Denis Lessie sur la non tenue du réveillon du 31 décembre 2020: « Les pasteurs ont fait une perte parce que nous vivons de l’argent du 24 et du 31 décembre de chaque année »

Le prophète Denis Lessie a frappé les esprits, lors de son tout dernier passage sur la chaîne YouTube Africa Infos, il y a un jour. L’homme réputé pour son franc-parler, a fait encore parler de lui sur les réseaux sociaux.

En début de son interview, Denis Lessie est revenu sur la non tenue des réveillons du 24 et 31 décembre de 2020. D’après le chef spirituel de l’Arche de Noé, c’est une perte pour les hommes de Dieu.

Le pasteur analyste estime que le fait de rater ces deux cultes précités est un manque à gagner pour les serviteurs de Dieu.

« Les pasteurs ont fait une perte parce que nous vivons de l’argent du 24 et du 31 décembre de chaque année », devoile-t-il.

De plus, l’homme de Nzondo a placé un mot sur le culte d’action de grâce organisé par le chef de l’État, Félix Tshisekedi. Sans ambages, Denis Lessie a condamné le non respect du couvre-feu à cause du dépassement de l’heure de ce culte. Ce couvre-feu s’étend sur le territoire national de 21h et 5h du matin.

Par ailleurs, l’homme de l’écran prophétique a souligné que le culte du 31 décembre a un impact réel sur la vie des chrétiens. Ça ne vaut pas la peine de le rater.

« Un fidèle qui garde sa dime et son offrande pendant une année et à la dernière minute, tout change. Le culte du 31 décembre de chaque année est celui où nous commençons bien l’année, on ne le rate pas, aucun pasteur ne peut le nier », a-t-il conclu.

Denis Lessie est revenu en force sur la toile. Les sorties médiatiques de ce religieux ont une influence au sein de la société congolaise au-delà même de ses prêches.

Jegou – Miguel