Denis Lessie : « J’ai fait deux mois de tortures au GLM en attendant la dernière sentence pour me tuer à Buluwo… »

Il était devant ses filles et fils spirituels ce dimanche 10 avril 2022 dans son église « Arche de Noé ». Denis Lessie a fait des révélations troublantes sur son arrestation à une certaine époque qui était liée à l’assassinat de l’ex président de la RDC, Laurent Désiré Kabila.

D’après le prophète des nations, il vivait les derniers moments de sa vie dans l’un des locaux de services de renseignements du pays. Le pasteur a dit qu’on l’avait prévenu qu’il sera conduit à la prison de Buluwo à Lubumbashi pour y être tué. Mais comme Dieu est fidèle, il avait fait en sorte qu’il n’y aille pas malgré la mauvaise foi de certains serviteurs de Dieu à Kinshasa.

« J’ai fait deux mois de tortures au GLM en attendant la dernière sentence pour me tuer à Buluwo. Et tout celui qui venait me rendre visite était torturé d’une façon pour qu’il comprenne qu’il ne devait plus venir me voir…. Aujourd’hui, suite à ça je n’ai plus peur de la vie. Tout celui qui va oser avec ma vie, je vais l’affronter même s’il faut que la troisième guerre mondiale commence par moi, je suis d’accord », déclare-t-il

Et d’ajouter : « Les hommes de Dieu de la ville de Kinshasa ne sont pas sérieux. Pour te mettre par terre, ils sont capable de tout. Il y a des choses qui se sont passées que je ne dis pas souvent. S’il faut le dire, ça sera grave », conclut-il.

Hervé Kabwatila

Partager la publication