Découvrez l’année 2018 de Fally Ipupa

0
110

Aujourd’hui 14 décembre 2018, Fally Ipupa fête ses 41 ans, l’occasion pour la rédaction de MBOTE de revenir sur l’année 2018 de cet artiste musicien.

1. Tokoss tour

Il s’agit d’une tournée de Fally Ipupa dans le cadre de son album world « Tokoss », sorti en 2017. Fally Ipupa a parcouru plusieurs pays à travers le monde pour livrer des concerts et des showcases.

2. Des actions avec Fally Ipupa Foundation

A travers sa fondation, Fally Ipupa fait des actions à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Au mois de janvier dernier, il a offert 10 millions des FCFA aux familles des militaires disparus au Mali. Au mois de juillet, Fally Ipupa a visité les enfants de l’ONG Malaika à Lubumbashi. En octobre, l’artiste a fait une campagne contre le récrutement des enfants dans les groupes armés. Ce ne sont là que quelques actions.

3. Annulation du concert à l’Olympia de Montréal

Cette année encore, Fally Ipupa n’a pas pu jouer un concert en dehors de l’Afrique. Il déclarera avoir annulé le concert à l’Olympia de Montréal parce que l’immigration canadienne aurait refusé de délivrer des visas à certains de ses musiciens et que ceux-ci faisaient partie intégrante de son concert.

4. Les trophées

2018, c’est aussi l’année des récompenses pour Fally Ipupa. L’artiste a remporté 3 prix au AFRIMMA et le Prix du Meilleur artiste de l’Afrique central au AFRIMA

5. Sortie de « Control »

Après 5 années sans sortir d’album Rumba, Fally Ipupa sort enfin « Control » le 2 novembre 2018. Plusieurs chansons cartonnent déjà mais les génériques comme « Ecole », n’ont pas totalement convaincu le public.

6. Réconciliation avec Fabrégas le Métis Noir

C’est sans doute l’événement le plus marquant de cette année qu’on note chez Fally Ipupa. Son adversaire de longue date Fabregas le Métis Noir s’est excusé auprès de lui. Son pardon a évidemment été accepté par Dicap la Merveille et n’a pas manqué de créer la polémique sur la toile.

7. Lancement de la marque « Attitudes »

Fally Ipupa vient de lancer sa marque de vetêment dénommée « Attitudes », en vente à Kinshasa et dans quelques pays étrangers

Laisser un commentaire