Dadju : “j’ai aussi des neveux, nièces, comme les enfants de Gims qui ne croient pas qu’on dormait dehors”

Lors de son passage sur Slash, le media digital du groupe France TV, Dadju est revenu encore une fois sur les conditions dans lesquelles il a grandi. L’artiste dit s’étonner que certains membres de sa famille ne croient pas à cela.

Dadju, tout comme son frère Gims, a grandi dans la misère à Paris avec sa mère et son frère après le départ de Djuna Djanana, leur père. L’artiste l’a même évoqué dans la chanson “Papa” extraite de son album Poison ou Antidote.

Aujourd’hui, tout cela est bien derrière eux. Mais l’artiste s’étonne que ses neveux, bien que nés après cette galère, ne croient pas à cette version de la vie de leurs familles. “J’ai aussi des neveux, nièces, comme les enfants de Gims qui ne croient pas qu’on dormait dehors”, a dit Dadju.

“Un jour, je disais à Gims, est-ce que ce n’est pas dangereux de leur donner tous ces privilèges ?… C’est une éducation. Il y a des choses qu’il faut inculquer aux enfants, des responsabilités. Tu peux avoir ce que tu veux, mais mérite-le” a conclu Dadju.

Film IMA

Dadju est actuellement en pleine tournée médiatique pour la promotion de son film IMA réalisé par Nils Tavernier avec Karidja Touré. Une Biopic sur la vie l’artiste français d’origine congolaise tournée à Kinshasa il y a près d’un an.

Dadju promeut également son 3eme album Cullinan qui connait la participation des artistes tels que Gazo, Hamza et Rema. Dadju a également fait participer Francis Ngannou, le champion des poids lourds de l’UFC, pour la narration de l’introduction intitulée Willow.