Burna Boy dédramatise la fusillade de son garde du corps dans un bar à Lagos

Burna Boy, le lauréat d’un Grammy Award, a réagi à l’allégation selon laquelle un de ses gardes du corps aurait tiré sur un homme dans une boîte de nuit à Lagos.

Le chanteur est sorti de son silence ce mercredi 15 juin 2022 et a posté un message sur son compte Twitter pour tenter de calmer la situation au sujet du buzz sur internet.

« Les médias sociaux nigérians peuvent dire que BURNA BOY a commencé Boko haram, et non, allez me choquer. » Burna Boy a tweeté.

Pour rappel, plusieurs médias nigérians ont annoncé que les services spéciaux du commissaire de la police de l’Etat de Lagos avait arrêté cinq policiers attachés à la garde du chanteur Burna Boy pour tentative de meurtre après avoir ouvert le feu sur le mari d’une femme à qui le chanteur faisait des avances en boîte de nuit.