Arrêté le matin pour une affaire de viol, Diomi Ndongala a été libéré

Diomi Ndongala, leader du parti Democratie chrétienne, a été libéré du poste de police après plusieurs heures d’instruction dans une affaire de viol sur une mineure de 13 ans.

Dès le matin de ce samedi 17 juillet, Kinshasa s’est réveillé avec l’information de l’arrestation de Diomi Ndongala. La nouvelle a vite fait les tours des réseaux sociaux. Ce politicien était une nouvelle fois accusé de viol. Il est resté pendant des heures au camp Lufungula, avant d’être relâché dans la soirée.

Son parti a lancé un communiqué dans lequel il dénonce de fausses accusations en pointant du doigt quelques femmes qui ont voulu le diaboliser.

Diomi Ndongala rentre libre mais l’instruction se poursuit. L’issue de cette affaire est toujours attendue par la population.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :