Affaire sextape de H. Watanabe : le Député Claudel Lubaya invite les autorités à éviter la justice à deux vitesses

Le député national Claudel Lubaya invite les autorités policières et judiciaires à eviter une justice à double vitesse dans l’affaire du sextape de l’artiste musicien Héritier Watanabe.

Kinshasa, la Capitale, via les réseaux sociaux était en ébullition le week-end dernier, suite à une sextape de l’artiste Héritier Watanabe qui a circulé sur la toile. Accusé pour atteinte à la pudeur et « proxénétisme », le Président de l’orchestre ‘’La team Wata’’ sera ce lundi devant les juges du parquet près le tribunal de Kinshasa-Gombe, pour donner plus de lumière sur cette affaire. Ce, après sa dernière audition intervenue le week-end dernier. Contacté, l’artiste parle d’un acte de piratage perpétré par des hommes qui voudraient en sa personne. «J’ai acheté un iPhone 11. A partir de mon iCloud, j’ai transféré des fichiers de l’ancien au nouveau téléphone, c’est en ce moment que la vidéo a été partagée dans les réseaux», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, cette histoire n’a pas laissé la classe politique sans mot notamment, le député national Claudel Lubaya qui a appelé les autorités policières et judiciaires à éviter une justice à double vitesse dans cette affaire.

« Sans porter un jugement de valeur sur les faits de mœurs reprochés à l’artiste musicien Héritier Watanabe, je constate néanmoins, non sans regret, la diligence de la justice pour le mettre aux arrêts pendant que la même justice peine à agir sur certaines affaires courantes dont celles de meurtre et autres…», a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

Dans tous les cas, c’est ce lundi qu’Héritier Wata va répondre à l’invitation des juges pour plus d’éclairage dans ce dossier aussi sensible qu’il soit. Affaire à suivre !

Laisser un commentaire