Affaire Moïse Mbiye : Francis Kalombo donne 24 heures à Eliane Bafeno et ses nouveaux Avocats pour lui présenter des excuses

Francis Kalombo dit avoir été consulté par Eliane Bafeno et sa famille comme Avocat dans l’affaire qui oppose cette dernière au Pasteur Moïse Mbiye. Il dément les dire de la jeune femme qui est désormais une ex cliente. Francis Kalombo donne 24 heures à Eliane et ses nouveaux Avocats pour lui présenter des excuses a cause de leurs propos qu’il juge « diffamatoires ».

Dans une interview diffusée sur la plateforme Youtube, Francis Kalombo met le point sur le « i » dans cette affaire qui revient encore dans le buzz alors qu’on commençait à l’oublier dans cette période de confinement.

Selon Francis Kalombo, Eliane avait sollicité Maître Jimmy Ngalasi qui a recouru à ses services parmi les hommes et les femmes qui pouvaient l’aider à réussir sa mission.

« Pour réussir cette mission Jimmy avait besoin des hommes et des femmes qui pouvaient l’accompagner dans le cas si présent. », dit-il, avant d’ajouter : « Jimmy a fait appel comme un médecin qui pouvait faire appel à d’autres spécialistes à condition aussi que le client puisse accepter, et le client a accepté ».

Francis Kalombo cite les messages reçus de la part d’Eliane Bafeno pour prouver qu’il a été consulté par cette dernière et sa famille. Il demande aux nouveaux Avocats d’Eliane de lire ces messages et venir présenter leurs excuses dans les 24 heures.

« Je demande aux confrères d’aller lire le message. Je leurs donne 24 heures. Après la lecture du message, qu’ils viennent présenter leurs excuses. Effectivement la famille m’avait consulté, effectivement c’est moi qui ai arrêté. Au lieu d’aller me calomnier sur des chaînes des télés…le cas contraire je prendrai des dispositions telles que le droit me le donne », prévient-il.

L’affaire qui oppose Eliane Bafeno au Pasteur Moïse Mbiye est toujours en instruction au Parquet près le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe. L’homme de Dieu est poursuivi pour viol, avortements et plusieurs autres infractions.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :