Affaire d’un contrat télévisuel avec le groupe de presse Lagardère: Ahmad Ahmad et Constant Omari dans le collimateur de la justice (FIFA)

Ahmad Ahmad et Consant Omari, respectueusement président et premier vice-président de la CAF (Confédération africaine de football) sont dans le collimateur de la justice, à suite d’un dossier avec la Fédération Internationale du Football Association (FIFA).

Le malgache et le congolais sont invités à fournir des détails sur les modifications d’un contrat télévisuel qu’ils avaient signé avec Lagardère, une entreprise de médias française.

Selon les enquêtes menées par la FIFA, les deux hauts responsables de la CAF auraient « magouillé » ledit contrat. Ces deux africains sont appelés à expliquer pourquoi « ils avaient accepté de réviser ce contrat d’une manière qui profite à Lagardère, qui n’est qu’un partenaire commercial, plutôt qu’à leur propre institution (la CAF) ».

Ces accusations interviennent à moins d’une semaine, après que le président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), a été désigné par Ahmad pour assurer son intérim endéans 20 jours, car ce dernier est en convalescence, après sa guérison de Covid-19. Ahmad Ahmad est rentré à Madagascar, pour prendre du repos.

Jegou – Miguel