Adolphe Dominguez: « Moi, je ne peux jamais être jaloux d’une personne, c’est plutôt nos aînés qui le sont, je n’ai cité le nom de personne »

Adolphe Dominguez s’est insurgé, jeudi 10 décembre, lors de la Africa infos de Franck Disuka Stemay sur YouTube, contre tous les artistes qui développent une haine entre eux.

Tata dénonce la haine qui bat son plein dans le paysage musical congolais. « Si aujourd’hui je deviens jaloux de But na filet, on me traitera de sorcier, car le petit fait bien son travail. », a-t-il indiqué.

Le chanteur du titre « Voyage » a ajouté en plus qu’il n’a aucune intention de jalouser ses collègues musiciens. « Moi, je ne peux jamais être jaloux d’une personne, c’est plutôt nos aînés qui le sont, je n’ai cité le nom de personne. », a souligné Adolphe Dominguez.

Selon le patron de l’orchestre Wenge Tonia Tonia, leurs prédécesseurs dans la musique congolaise lorsqu’ils se rendent compte de la bonne évolution d’un petit, ces derniers feront de leur mieux pour l’enfoncer ou le tirer vers le bas.

L’histoire de « Wenge Tonia Tonia » constitue une thèse plausible, estime Dominguez, pour soutenir son argumentaire.

Jegou – Miguel