Procès 100 jours : La liberté provisoire refusée à Samih Jammal, l’ACAJ dénonce une décision discriminatoire

En réaction au refus de la Cour de Cassation d’octroyer la liberté provisoire à Samih Jammal, l’un des co-prévenus dans l’affaire 100 jours, l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) qualifie cette décision de « discriminatoire ».

C’est ce qu’affirme cette Organisation Non Gouvernementale à travers un tweet écrit le 23 Décembre 2021.

Pour Georges Kapiamba, il est anormal que seul Vital Kamerhe soit bénéficiaire d’une liberté provisoire et non son co-accusé dans l’affaire 100 jours.

« La Cour de Cassation a rejeté sa requête sollicitant la liberté provisoire. L’ACAJ a condamné cette décision. C’est cette même Cour qui a accordé la liberté provisoire à son co-prévenu, Vital Kamerhe. C’est anormal que Monsieur Samih Jammal ne puisse pas aussi bénéficier d’une liberté provisoire pour quelqu’un qui est âgé de 80 ans et qui est malade », a dit le président de l’ONG ACAJ.

Georges Kapiamba qualifie la décision de la Cour de Cassation de discriminatoire et estime que Samih Jammal a le profil pour obtenir la liberté provisoire.

« Il s’agit d’une décision totalement discriminatoire parce qu’il n’est pas concevable que la Cour ait accordé cette liberté provisoire à son co-prévenu alors que lui (Samih Jammal) qui répond à toutes les conditions réelles ne puisse pas en bénéficier », explique-t-il.

Le président de l’ACAJ soutient par ailleurs qu’il est donc clair que « nous sommes là dans une hypothèse de deux poids deux mesures, on ne peut pas accepter ce genre de justice qui change en fonction des têtes de justiciable, c’est inacceptable », s’indigne-t-il.

Il faut noter que le 09 Décembre dernier, Samih Jammal avait introduit sa requête en vue de l’obtention de la liberté provisoire, soit 48 heures après celle de Vital Kamerhe. Cependant, elle a été rejetée par la Cour de Cassation.

Ezechiel Mampuya

Articles similaires

Merikani Mpangi, père de Jonathan Bolingi :  » Il était au c...

Merikani Mpangi, père de Jonathan Bolingi s'est exprimé sur l'état de santé de son fils qui se retrouve aux soins intensifs en Serbie. La légende congolaise a donné des nouvelles rassurantes sur l...

Justice : le journaliste Stanis Bujakera placé sous mandat d...

Le directeur de publication adjoint de Actualite.cd et correspondant en RDC pour Jeune Afrique, Stanis Bujakera, a été placé sous mandat d'arrêt provisoire ce lundi par le parquet de Grande instance ...

Ouverture des avenues près de GLM : Pour son soutien affiché...

Un agent de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a été licencié sans préavis suite à son soutien affiché à l'ancien président Joseph Kabila et des insultes portés à l'égard du Chef de l'Eta...

Partager la publication

Samih Jammal condamné à 6 ans des travaux forcés, Jeannot Muhima une année

Les deux autres prévenus du procès 100 jours, Samih Jammal et Jeannot Muhima ont été condamnés respectivement à 6 ans et 1 an des travaux forcés. Ils étaient poursuivis pour notamment détournement...

Affaires 100 jours : « L’argent que Jammal a reçu pour ce marché des maisons préfabriquées a é...

L'un des collectifs des avocats de directeur général de l'entreprise Samibo SARL a fait savoir ce jeudi 09 juillet 2020 que "L'argent que Jammal a reçu pour ce marché des maisons préfabriquées a été ...

Procès Kamerhe : La République plaide pour une peine de 20 ans pour Kamerhe et Samih jammal

La République dans sa plaidoirie a sollicité une condamnation de Vital Kamerhe et Samih Jammal à la peine au maximum, soit 20 ans des travaux forcés, non éligibilité et non accès aux fonctions publiq...

Procès Kamerhe : La requête sur la demande de liberté provisoire de Vital Kamerhe et Jammal examinée...

Le Tribunal de Grande Instance de la Gombe siégeant en chambre foraine à la prison de Makala a fini ce jeudi 4 juin l'audition des témoins dans l'affaire Vital Kamerhe et consorts poursuivis pour dét...